Le mythe de la pilule contraceptive

Je suis de retour avec un article santé. Je ne vous en ai pas encore parlé, mais j’ai arrêté ma pilule il y a déjà plusieurs mois de cela. Cet arrêt je l’ai fait pour de nombreuses raisons et notamment les effets secondaires qu’elle peut provoquer sur le corps à court et long terme.

Vous me direz sans doute, à quoi ça sert d’en parler plusieurs années après une prise continue ?

J’ai pris la pilule à l’âge de 16 ans pour la première fois. J’ai demandé à ma mère de m’accompagner chez le médecin afin qu’il puisse m’en prescrire une. Je ne voulais pas avoir de rapports sexuels, je souhaitais tout simplement calmer la douleur de mes règles et avoir des cycles plus réguliers (attention, il s’agit de cycles artificiels sous pilule). Je voulais faire comme mes amies et avoir moins mal. En y repensant, je me dis vraiment que c’était une bêtise… Vous imaginez le nombre de jeunes femmes qui comment à prendre une pilule contraceptive tous les jours ? Sur le moment, on ne se rend pas compte des conséquences mais cette petite pilule que vous allez prendre chaque jour pendant 5 ans, 10 ans ou 15 ans va avoir des effets sur votre corps.

Effets secondaires de la pilule contraceptive

La pilule, la méthode de contraception la plus répandue

La pilule contraceptive est la méthode de contraception la plus répandue. Si vous prenez 10 femmes dans la rue et que vous leur demandez quelle méthode de contraception elles utilisent, la plupart vous répondront la pilule. Lorsque l’on va voir son médecin pour la première fois et qu’on lui parle d’un désir de contraception, il vous dirigera à coup sûr vers la pilule. Même si je pense que les médecins font leur boulot, je trouve que c’est une erreur de ne pas parler des autres contraceptifs : implant hormonal, stérilet cuivre, patch contraceptif,… A l’âge de 16 ans, on nous dit

Je vais vous prescrire telle pilule. Elle est bien pour les jeunes filles de votre âge.

Et finalement au bout de quelques semaines, vous avez la nausée, vous avez des boutons plein le visage ou vous prenez rapidement du poids… Cette pilule a mis vos hormones à rude épreuve. Il est difficile de trouver la pilule qui conviendra à vos hormones et à votre corps… Il en existe tellement… Personnellement, j’en ai testé 3 ou 4 avant de trouver celle qui me convenait.

La contraception en 2019

Quelques bouleversements physiques

Je vous parlais juste au dessus de quelques bouleversements que la pilule va faire subir à votre corps, et c’est vrai qu’il faut avoir conscience qu’il y a des bouleversements qui vont apparaître à la première prise mais aussi à l’arrêt de votre pilule. C’est sûr que la pilule nous règle, nous protège d’une grossesse non désirée, mais quand on y pense on bloque tout notre système reproductif et donc naturel. Vous imaginez la puissance que ça demande ? Avaler une pilule quotidiennement au fil des années, c’est rendre son corps addict à ce petit comprimé.

Lors de la première prise, votre corps vous fait comprendre que cette pilule vient changer des choses. Certaines vont prendre du poids, d’autres vont prendre des seins, d’autres n’auront plus du tout de saignements entre deux plaquettes, d’autres auront une poussée d’acné, d’autres des nausées,…

Avant d’arrêter ma pilule, j’avais peur… J’avais peur des symptômes et effets que je pourrais avoir ou même ressentir. Ce qu’il ne faut jamais faire c’est arrêter sa pilule en plein milieu d’une plaquette… Si un jour vous décidez de le faire, terminez votre plaquette jusqu’à la fin !!! J’ai attendu et du jour au lendemain une poussée de boutons dans le cou… Des tous petits boutons mais très très nombreux… Ils sont restés sur mon cou pendant 3 mois… Depuis, tout est redevenu normal.

Le retour à la normale, c’est possible ?

Mes règles sont revenues un mois et demi après l’arrêt de la pilule et on reprend tout doucement le cours des choses. Je sens tout de même que mon corps reprend peu à peu « connaissance »… Il faut repartir sur des cycles « normaux » et réguliers et ça met du temps à revenir pour moi mais ça fait du bien de se sentir à nouveau femme finalement. Lorsque j’ai stoppé ma prise de pilule, c’est la première chose que j’ai ressentie. Je me sentais à nouveau femme et je ressentais à nouveau mon corps fonctionner ! C’est un sentiment plaisant.

Un retour à la normale c’est possible et ça arrive forcément un jour. Je dirais que ça dépend des femmes. Il y a des femmes qui auront des effets secondaires importants après l’arrêt, d’autres moins et d’autres encore aucun. Tout dépend des femmes mais je suis convaincue qu’on ressent toutes plus ou moins des symptômes. Quoi qu’il arrive notre corps doit se réadapter à un fonctionnement reproductif normal. On a stoppé une ovulation pendant 3 ans, 10 ans ou même 20 ans… Ce n’est pas un jour après l’arrêt que tout va redevenir normal. Et surtout, ce n’est pas sans conséquences.

Arret de la pilule quels effets secondaires

Et vous les filles, quels effets secondaires avez-vous eu à la prise de la pilule ou après l’arrêt ?
#Love

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *