Première séance d’hypnose, quels bienfaits ?

Comme vous le savez, vendredi a eu lieu ma toute première séance d’hypnose. J’étais totalement stressée à l’idée d’y aller, mais d’un autre côté, je veux vraiment arriver à apaiser mon esprit et mes crises d’angoisses. Je n’avais jamais pensé à l’hypnose, puis après avoir discuté avec des personnes de mon entourage qui ont sauté le pas, je me suis dit

Pourquoi ça ne fonctionnerait pas pour moi ?

Je suis allée sur Google, j’ai regardé les avis des patients de plusieurs hypnothérapeutes sur Montpellier et j’ai eu le feeling pour un en particulier. J’ai téléphoné et mon premier rendez-vous était fixé. C’est vrai qu’il n’est jamais facile de choisir un médecin… Lorsqu’il s’agit de psychologues, psychiatres ou hypnothérapeute c’est encore plus compliqué parce qu’on doit pouvoir faire confiance à ces professionnels, on va leur délivrer une partie de nous en quelque sorte donc il ne faut pas se tromper. Personnellement je fonctionne au feeling : après avoir vu les avis, entendu la voix de l’hypnothérapeute, en regardant les photos de son bureau,… J’ai eu un bon feeling et je ne me suis pas trompée.

L'hypnose pour lacher prise sur le corps et l'esprit

La séance en 3 étapes importantes

Pour celles et ceux qui n’osent pas franchir le cap ou qui comme moi ne supportent pas ne pas avoir le contrôle ou lâcher prise, je vais revenir en détails sur les 3 étapes clés de la séance pour que vous vous sentiez davantage en confiance avec ce type de médecine.

1. Lorsque vous arrivez, l’hypnothérapeute vous invite à vous asseoir à son bureau. Comme lorsque vous allez chez le médecin, vous êtes assis en face à face. Il vous demande pourquoi vous êtes là et ce que vous voulez pour votre futur. Je dois avouer que cette première étape me fait énormément penser à une séance chez la psy. Vous devez vous livrer sur vos blocages, votre vie,… pour que de son côté il puisse vous connaître et se projeter dans un travail avec vous. Ce que j’ai apprécié chez mon hypnothérapeute c’est qu’il est TRES respectueux. A chaque souvenir ou personne évoquée il me demandait constamment :

On peut s’appuyer sur ça dans notre travail ? Ca vous dérange ?

Il ne va pas forcer. D’ailleurs, il m’a clairement fait comprendre le travail de l’hypnose. Il ne s’agit pas d’aller forcer les choses dans l’inconscient, mais de faire ressortir une force cachée en nous, afin qu’elle prenne le dessus sur un blocage, une addiction, une angoisse. Au bout de 30 minutes, il a clairement identifié le souci : j’ai la phobie de mon père. Je ne savais pas que c’était possible ni que ça existait mais il me l’a fait comprendre. Je vis dans la peur permanente depuis des années, et mon inconscient m’envoie des signaux d’alerte alors qu’il n’y a pas de danger. Bref, dans cette première étape on discute uniquement (enfin c’est ce que je croyais), mais l’hypnose avait déjà commencée. Je suis arrivée en angoisse totale. A la fin de cette première étape, mon angoisse s’est réduite. Il m’a expliqué que grâce à certaines questions ou certains points de ma vie, l’esprit se calme. Il m’a fait ouvrir les yeux sur le fait que les solutions sont en moi.

2.     Pour la deuxième étape de la séance, nous passons dans un coin fauteuils. Il me rassure en me disant que nous allons continuer à discuter sans qu’il ne me ferme les yeux. Je me rends tout de même compte que la discussion évolue. Il me pose beaucoup beaucoup de questions et de manière rapide. Cette méthode permet au cerveau de ne pas réfléchir, de ne pas se focaliser sur notre blocage et aussi de faire ressortir notre force. Par exemple, au début de la séance je lui ai affirmé que pour le moment je ne peux pas prendre le tram, le train ou l’avion. Je me sens oppressée dans ces transports. Puis, il m’a demandé au bout de 45 min où est-ce que Nadir et moi aimerions aller en voyage ? J’ai répondu :

On aimerait aller au Vietnam en fin d’année.

Mon cerveau ne pensait plus à l’angoisse à ce moment là. La petite force qui est en moi m’a permis d’affirmer que je souhaite aller au Vietnam. Pourtant, au début de la séance, j’ai dit que j’étais incapable de prendre l’avion. C’est étrange, mais comme quoi, sous hypnose (même consciente) on ne se rend parfois pas compte que l’on est plus fort qu’on en a l’air.

3.     La dernière étape est celle où l’on ferme les yeux. Il faut tout simplement se détendre et se concentrer sur la voix de l’hypnothérapeute. J’avais peur de cette étape, de ne pas avoir le contrôle. Mais vous êtes toujours là, vous ne partez pas totalement… En fait, on rêve. Personnellement, j’ai rêvé de mon papi, de Nadir, de la plage, d’un couloir avec des portes,… J’étais bien et apaisée… Je ne me souviens pas de tout ce qu’il a dit pendant que je rêvais, ce sont plus des mots clés que mon cerveau a retenu : tranquillité, calme, endroit, choix, information, tri, voix, confiance, force,… Vers la fin de mon rêve j’ai entendu, « à 5 vous ouvrez les yeux ». A 5, j’ai ouvert les yeux mais j’ai eu du mal. Je me sentais comme à la sortie d’un massage. J’étais totalement détendue, rien à voir avec mon état d’angoisse 2 heures avant.

Retrouver sa force interieure grace a l'hypnose

Infos pratiques sur l’hypnose

Je ne vais pas revenir sur les raisons qui m’ont poussées à me tourner vers l’hypnose. Pour les personnes qui ne le savent pas, je vous invite à cliquer de suite sur mon article Mood « Back Online » qui retrace mon parcours de ces dernières semaines.

Sachez dans tous les cas que l’hypnose peut vous aider et que ça fonctionne. Mon hypnothérapeute m’a dit que parfois il suffit d’une séance. Mes angoisses sont bien ancrées donc pour moi ce sera 4/5 séances tous les 10 jours. Par exemple, ma marraine voulait arrêter de fumer et une séance a suffit pour qu’elle ne touche plus à une cigarette. C’est fou non ? Que vous soyez angoissé, en dépression, en burn out ou que vous souhaitiez stopper une addiction, vous préparer à un examen important, mieux dormir, l’hypnose va vous aider. Aller parler à un psy c’est bien, mais c’est la surface. L’hypnose va puiser en vous votre volonté, votre force !

Concernant le tarif, une séance varie de 60 à 120 euros. Mon hypnothérapeute me facture 60 euros la séance de 1h30 (alors qu’en vrai je suis restée 2heures). Tout dépend des médecins, il faut se renseigner et comparer. Pensez aussi à contacter votre mutuelle santé, car certaines d’entres elles remboursent les séances. Ce n’est pas le cas pour moi mais j’ai tout de même contacté ma mutuelle.

Je ne vais pas mettre le contact de mon hypnothérapeute dans cet article. Néanmoins, vous pouvez m’envoyer un message sur Instagram ou Facebook et je vous donnerai ses coordonnées (pour les habitants de Montpellier évidemment).

#Love

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *