Gourmandises de Paques et DIY deco exterieure

Gourmandises de Pâques & DIY extérieur

12 avril 2020

Il fait beau à Montpellier et c’est très agréable malgré le confinement. Aujourd’hui, je vous parle DIY, Gourmandises, Soleil, Déco,… Que des choses qui vont vous faire saliver et vous donner le sourire !

DIY déco pour l’extérieur avec de la récup

J’avais envie de vous parler de mes quelques nouveautés déco pour notre petite terrasse. Je n’ai pas encore reçu toute ma déco. Vous imaginez bien qu’avec tout ce qui se passe en ce moment c’est normal… Mais, j’ai quand même eu de bonnes idées pour compléter un peu la déco de notre terrasse. Je vous rédigeai un article déco entièrement dédié à la terrasse après le confinement.

DIY deco simple et rapide pour son exterieur en ete

Ce confinement m’a néanmoins aidé à trouver de nouvelles idées pour notre déco. J’arrive à prendre un peu de recul sur le résultat final. Selon moi, notre terrasse manque réellement de luminosité. J’ai eu l’idée d’y ajouter plusieurs petits pots que j’ai récupéré dans la cave : mini arrosoirs, petits pots roses, vieux verres colorés,… Dans certains j’y ai tout simplement ajouté des petites bougies et dans d’autres je suis venue y ajouter du terreau pour y planter une fleur. Pour la lumière, j’ai aussi récupéré un ancien verre transparent offert par ma mère pour boire du thé glacé (on en a 4 donc ce n’est pas un verre qui nous manquera,…). J’ai placé du sable et quelques graines au fond, puis j’y ai placé une bougie. Je trouve ça très élégant, bohème et moderne. J’en ferai sans doute davantage des petits DIY comme celui-ci, mais j’attends vraiment de recevoir tout le reste de la déco.

DIY decoration exterieure pour balcon et terrasse

Sur les sites déco, j’ai vu que la tendance était à la « solifore ». En fait, vous prenez un petit contenant et vous y planter une seule fleur. J’ai récupéré un tube en verre où il y avait des épices, je l’ai lavé et j’ai tassé des pétales de roses séchées au fond. Ce sont des pétales de fleurs que Nadir m’avait offert il y a un moment. J’avais gardé les pétales en me disant que ça servirait à quelque chose un jour où l’autre. Ce jour est arrivé ! Enfin, j’y ai tout simplement placé une fausse fleur achetée chez Ikea. J’adore cette tendance !

DIY deco pour son exterieur en ete

Si vous me suivez sur Instagram et Facebook, vous aurez reconnu mes petits panneaux pour mes plantes et mon futur potager. Je les ai créés vraiment à partir de rien :

  • carton découpé
  • peinture
  • marqueur
  • bâtonnets en bois
  • adhésif

Il ne me reste plus qu’a recevoir tout ceci et on se croira dans un mini jardin botanique en plein centre ville haha !

 

Découvre quelques idées récup à réaliser chez toi avec presque rien

Gourmandises de Pâques by Vanille ou Chocolat

Sujet qui n’a rien à voir peut-être, mais pour moi ça a tout à voir ! C’est Pâques, il fait beau, et tout en m’occupant de la déco de mon extérieur, je profite aussi de quelques gourmandises de Pâques hihi. Je fais beaucoup de pâtisserie à la maison, et en ce dimanche j’avais envie de réserver quelques gourmandises réalisées par une vraie professionnelle de la pâtisserie. J’ai découvert Vanille ou Chocolat sur Instagram – clique ici pour découvrir son compte. Je suis tombée amoureuse de ses douceurs et de ses valeurs. C’est une petite pâtisserie tenue par Marilyne. Une pâtissière et une maman qui partage sa passion pour les sucreries et son amour pour fils.

Pendant le confinement, Vanille ou Chocolat est bien entendu fermée, mais Marilyne a tenu à préparer des box pour Pâques. Ça fait toujours plaisir un peu de chocolat (et surtout ça remonte le moral… !). J’ai commandé une box pour deux à 15€ avec : 2 cupcakes, 2cakepops, un formcake à partager et deux sablés !

Gourmandises de Paques de chez Vanille ou Chocolat Montpellier

En période normale, Marilyne s’occupe de vos commandes, vos baby showers, vos mariages,… Elle est très attentionnée et prend en considération tous vos besoins. Elle propose également des cours de pâtisserie pour vos enfants.

Tous les détails sur son site web juste ici

 

 

J’espère que tout va bien pour vous durant le confinement et que vous prenez soin de vos proches de près ou de loin. Cette période est importante, elle permet de se rendre compte des vraies choses, de ce qui importe vraiment. Je suis heureuse avec mes petits DIY, mes petites gourmandises, mais la première chose que je ferai une fois le déconfinement officialisé en Languedoc Roussillon, c’est prendre ma voiture pour aller retrouver ma maman en Bretagne.

Et toi, tu feras quoi ?

#Love

 

 

 

Mood 25 ans de vie

25 ans de vie

24 mars 2020

25 ans en confinement

Hello tout le monde, je reviens avec un article mood en cette fin Mars. C’est fou comme ça passe trop vite le temps… (le confinement c’est plus long par contre haha).

J’avais prévu de rédiger cet article Mood depuis un moment, ce que je n’avais pas prévu en revanche c’est de vous parler du Coronavirus. Mais, comme vous le savez, je viens d’avoir 25 ans et je les ai passés sous la couette à vaincre ce virus. Aujourd’hui je suis en fin de « maladie » selon moi ; mes symptômes disparaissent petit à petit… Ca m’a quand même fait prendre conscience que la vie ne tient qu’à un fil. J’ai tellement de gens de mon entourage qui sont malades ou qui ont de la famille à l’hôpital… A chaque fois, ça me fait un pic au cœur. J’ai mal pour ces gens et je me prépare psychologiquement à ce que quelqu’un de ma famille l’aie. Nadir et moi avons été touchés mais nous sommes jeunes (32 ans et 25 ans). Je pense surtout aux personnes qui ont 45ans, 54 ans, 60 ans et plus…

Je ne vais pas parler de ceci dans tout mon article, je réalise juste que chaque vie compte, chaque vie est importante et mérite d’être vécue à fond. Personnellement, avec mes crises d’angoisses récentes, j’ai beaucoup pensé à la mort et j’ai essayé d’accepter la mort. Dans notre quotidien, 90% des gens ne pensent jamais à la mort, on ne va pas se mentir. Ca faisait 5 mois que j’y pensais tous les jours… J’avais réussi à prendre conscience de cela et de l’angoisse qu’elle représente, bien qu’elle fasse partie de la vie. Avec ce qui se passe en ce moment, tout le monde en prend peu à peu conscience… C’est terrible ce qui se passe dans le monde et dans notre pays… Je vais m’arrêter là pour ce sujet mais sachez que j’en parlerai plus en détails dans ma vidéo « Chit Chat Fruits » de samedi sur ma chaîne Youtube.

25 ans, un début ou une fin ?

C’est bizarre mais quand on me dit 25 ans, je ressens 2 choses. La première c’est que j’ai déjà vécu beaucoup de choses… On me dit souvent :

Que tu es jeune. Tu as la vie devant toi ! Quelle chance !

En soi, je sais que je suis jeune. Mais quand je regarde derrière moi, j’ai le sentiment d’avoir fait beaucoup de choses : voyages, moments familiaux, amours, projets, travail, grandir, apprentissage,… Après je verrai bien dans 25 ans quand j’aurais 50 ans et je vous en dirai plus. Peut-être que ce n’est qu’un sentiment et qu’en fait je n’ai rien vécu du tout…

La seconde chose c’est que j’ai un sentiment paradoxal qui me fait sentir que je ne suis qu’au début d’une vie extraordinaire. Je suis tout à fait consciente de la chance que j’ai d’être en vie et de pouvoir être libre de mes choix. Je n’ai pas encore d’enfants, je ne me suis pas mariée, je n’ai pas visité tous les continents,… C’est cela qui me fait dire que je ne suis qu’au début… La finalité de la vie c’est de grandir, d’apprendre, de devenir fort ! (enfin selon moi…).

Prendre du recul sur soi

25 ans ce n’est pas non plus un gros changement. C’est seulement un âge où on commence à prendre du recul sur sa vie et sur ce que l’on veut. Je suis fière de la personne et surtout de la femme que je suis devenue. Je ne sais pas ce que le destin a prévu pour moi mais je ne regrette rien de mon passé. C’est ce passé qui a fait de moi ce que je suis devenue aujourd’hui donc je le remercie. On apprend de nos erreurs, de notre famille,…

Je voudrais revenir encore une fois sur ce que j’ai essayé de faire pendant 24 ans : plaire à mon père. Vouloir plaire à quelqu’un c’est une chose, mais quand tu cherches une reconnaissance pendant 24 ans, c’est très long. J’avais du mal à accepter tout ceci ces derniers temps et avec ce confinement qui vient de se rajouter j’angoisse différemment. Avant j’avais du mal à extérioriser mes émotions vis-à-vis de mon père… J’angoissais quand j’étais seule. Maintenant que je me sens « enfermée », j’angoisse de ne plus revoir mes frères et ma mère. La famille reste essentielle à mes yeux et j’ai peur de tout cela oui… Vous devez vous dire :

Avec tout ce qui se passe t’as pas envie de faire la paix avec ton père non ? Y a pire quoi !

Je ne fais pas la guerre à mon père, ça va plus loin. Je me protège, j’essaye d’avoir une vie saine. Au fond de moi je ne lui en veux même pas, c’est juste que c’est une personne toxique. En ce moment avoir ma mère et mes frères au téléphone, ça me suffit amplement… On verra plus tard pour ceci mais après 3 mois sans nouvelles et sans contact avec lui, il ne me manque absolument pas et ma vie va bien mieux même si je mets du temps à remonter la pente.

Mes projets à venir

Concernant mes projets de vie maintenant, j’en ai beaucoup…

  • Réussir à faire mon brunch anniversaire haha
  • Passer des moments avec mes frères
  • Voyager
  • Aller en montagne
  • Avoir un enfant j’espère !!!
  • Développer Morning Woman
  • Travailler avec des entreprises indépendantes (en communication)
  • Prendre soin de moi (corps et esprit)
  • Me débarrasser du Coronavirus mdr (je vous rassure je vais mieux que ce week end juste plus de goût et plus d’odorat depuis Lundi)

 

#Love

 

 

Best of Films et Series Netflix debut 2020

Best of : Films & Séries Netflix début 2020 !

25 février 2020

Ce mois-ci j’avais envie de parler de Netflix. Je sais on en parle déjà assez suffisamment mais il y a tellement de jolies perles rares à voir que je n’ai pas pu m’empêcher de vous en parler.

Comme vous le savez avec Nadir, nous avons supprimé la télévision de notre appartement depuis mon retour officiel ! On a tout de même gardé Netflix (que l’on regarde sur mon macbook) pour des moments détente.  Je dois dire que je suis souvent surprise et émue face aux films produits par Netflix. Il y en a de plus en plus chaque mois et même s’il ne s’agit pas du dernier blockbuster ou du dernier film by Quentin Tarantino, ils sont pour le moins remarquables.

Voici mon Top 5 des films/séries Netflix de ce début d’année 2020 !

Best of Films et Series Netflix debut 2020

1.     I am mother

Genre : Suspens

Synopsis by Morning Woman :  L’histoire se passe lors de la fin du monde. Il ne reste aucun être humain sur Terre. Dans un entrepôt, un robot dispose de milliers d’embryons humains et décide de faire grandir un embryon féminin dans un utérus artificiel. A sa naissance, elle l’élève comme sa fille en lui apprenant les valeurs humaines, le respect, la passion du sport, la culture générale,… La fille considère ce robot comme sa mère et y est très attachée. Mais un jour, une femme d’une trentaine d’années demande de l’aide à l’extérieur. La jeune fille comprend alors que sa mère (le robot) lui ment depuis toujours.

C’est le tout dernier film Netflix que j’ai vu. J’ai adoré et Nadir a détesté haha (en même temps il s’est endormi au bout de 10 minutes je crois). Je suis plutôt films historiques et films romantiques, mais ce film Netflix a de suite suscité ma curiosité. Au-delà d’un film sur la fin du monde, il s’agit avant tout d’un film à suspens. On sait qu’il se passe quelque chose tout au long du film et on ne voit la vérité qu’à la fin. J’adore essayer de déchiffrer l’histoire, de trouver le coupable dans un film ! Les valeurs humaines et l’émotion sont au rendez-vous dans ce film.

2.     Eli

Genre : Epouvante

Synopsis by Morning Woman : C’est l’histoire d’un jeune garçon qui se rend avec ses parents dans un centre spécialisé pour guérir. En effet, ce garçon du nom de Eli, ne peut pas sortir de chez lui, ni boire de l’eau sans l’avoir filtrée au préalable, il ne peut pas toucher les autres,… Dès les premières minutes, on comprend qu’il ne supporte pas la lumière du soleil, ni les autres éléments de la Terre. Dans ce centre, on retrouve un médecin spécialiste de ce type de maladie. A son arrivée, Eli n’a pas confiance en ce médecin et sent qu’il se passe quelque chose. Chaque nuit, des voix et des présences tentent d’entrer en communication avec lui. Il est effrayé mais personne ne le croit. Au fil des jours, il passe plusieurs examens, jusqu’à ce qu’il découvre la vérité.

J’adore les films d’horreur. En vrai, je ne vais plus réussir à dormir pendant deux/trois jours, mais j’aime ressentir le suspens et la peur. Ce film n’est pas un film d’horreur mais plus un film épouvante. Ce que j’ai apprécié c’est qu’au-delà des esprits et de la peur, on retrouve beaucoup de suspens. On est de suite embarqué dans l’histoire et on ne s’attend pas du tout à la fin du film.

3.     Tallulah

Genre : Drame

Synopsis by Morning Woman : Une jeune femme vit en marginalisation de la société avec son petit ami. Ils errent sur les routes et vivent dans leur van. Un matin, elle se réveille seule. Son compagnon a disparu. Elle est totalement désespérée et décide de se rendre chez la mère de celui-ci qui la renvoie aussitôt. Elle finit par tomber sur une femme totalement ivre qui lui demande de veiller sur son bébé le temps d’une soirée. La jeune fille accepte à contre cœur. Le lendemain matin, la mère rentre et tombe ivre morte sur son lit. La jeune fille décide alors de kidnapper le bébé et d’en prendre soin.

Ca fait un moment que j’ai vu ce film sur Netflix (fin 2019). Il n’y a pas de grande action, il n’y a pas d’effets spéciaux non plus. Néanmoins, on se met à la place de cette jeune fille de A à Z et on arrive à la comprendre. On éprouve de la compassion pour elle et je dirais même que chacune et chacun d’entre nous peut se retrouver en elle. Quel humain n’a jamais eu peur ? Quel humain n’a jamais fait d’erreur ? Quel humain n’a jamais eu le besoin de se sentir aimé ? Quel humain ne protègerait pas un enfant ?

4.     Messiah

Genre : Série, Suspens, Histoire

Synopsis by Morning Woman : Dans les textes religieux (Bible, Coran,…) il est dit qu’avant la fin du monde, Jésus appelé aussi le Messi reviendra sur Terre. Messiah est une série Netflix qui reprend cette histoire des textes sacrés. L’histoire commence en Syrie… Alors que deux jeunes adolescents tentent d’échapper aux djihadistes, un homme apparaît et capte l’attention de la foule. Tout le monde le traite de fou. Tout change lorsqu’une tempête approche et qu’il ne meurt pas. Au fil des épisodes, il réussi à rassembler de plus en plus de monde aux quatre coins du globe. Il ne demande pas à ces gens de le suivre, mais beaucoup ont de l’espoir en le voyant. Mythe ou Réalité ? A la fin de la première saison, on ne sait toujours pas.

Je ne suis pas trop série à la base… Je suis plus film passion et romance haha. Il est rare que j’adore une série… Nadir me dit toujours :

Tu regardes tout le temps les mêmes séries, t’en as pas marre ?

En vrai, non. J’adore mes séries, mais il m’arrive d’avoir des coups de cœur et ça a été le cas pour « Messiah ». On est tenu en haleine du début à la fin, et on ne parvient pas à lâcher prise. Avec Nadir, nous avons regardé les 4 premiers épisodes d’un coup. On veut savoir la vérité, on veut connaître cet homme et parvenir à déceler le vrai du faux.

5.     La Terre, La Nuit

Genre : Documentaire

Synopsis by Morning Woman : Un documentaire unique à l’image de « Notre planète » qui est aussi une mini série Netflix. Ce documentaire est original dans la mesure où il propose de découvrir les mondes animaliers et sauvages de nuit uniquement. Grâce à de nouvelles technologies de pointe et de précision, on découvre les animaux comme on ne les avais encore jamais vus auparavant.

Une mini série à couper le souffle. Les documentaires que j’ai pu voir sur Netflix jusque là sont juste remarquables de par leur qualité et leurs engagements. L’image est juste magnifique, parfois on n’arrive pas à croire que ça puisse exister une telle beauté… Il fallait penser à faire une mini série sur les animaux la nuit et Netflix a osé. Découvrir la beauté de la nature tout en se détendant chez soi, c’est ça qu’on aime !

Une perle rare Netflix dont vous aimeriez me parler ?
Laissez votre commentaire juste en bas !
#Love

 

 

De retour sur le blog apres mes crises d'angoisse

Back online !

21 janvier 2020

Je suis officiellement de retour sur le web ! Je tiens tout d’abord à m’excuser de cette absence mais je ne pouvais vraiment pas travailler. J’ai eu des soucis de santé et j’ai dû me concentrer sur des choix de vie essentiels. Je tiens dans cet article Mood à vous rassurer et à être totalement honnête avec vous sur les raisons de cette disparition.

Quand les crises d’angoisse prennent le pouvoir dans mon quotidien

Comme vous le savez déjà, depuis début novembre, je vis un véritable enfer comme je n’en n’ai jamais vécu. J’ai commencé à avoir des grosses crises d’angoisse et j’ai mis des distances avec Nadir. Je pensais que tout venait de notre couple. Après plusieurs séances chez ma psy, j’ai trouvé la source du problème : la relation à mon père… Depuis toute petite, j’ai toujours tout fait pour qu’il me remarque. Face à deux frères qui avaient toute son attention (je dis ça de manière neutre et cela ne change en rien l’amour que j’ai pour mes frères), je me devais en tant que fille, tenter de me faire une place. C’est vrai que j’ai toujours été une bonne élève… Inconsciemment je le faisais pour qu’il soit fier de moi et qu’il s’intéresse à moi, à mes études. Je tiens à dire qu’il était fier de moi mais il n’y a jamais eu de grandes éloges, il regardait mon bulletin et me le rendait 10 secondes après… Ça n’a jamais été son truc.

Comme je n’avais pas de grande passion pour le sport, je ne pouvais pas me faire remarquer dans ce domaine non plus. A l’âge de 12/13 ans, je me suis inscrite au théâtre, et à la première il y avait ma mère, mon frère et c’est tout. Après ce spectacle j’ai arrêté le théâtre. Quand vous êtes une enfant et que votre père ne vient pas vous voir ça vous fait mal quand même. Ca a continué… Au lycée, je faisais du chant… Mes parents ne sont pas venus me voir. J’ai été troisième de ma classe au résultats du bac, mes parents ne sont pas venus à la cérémonie de félicitations. Lorsque j’ai été diplômée de mon école de communication, seule ma mère est venue. Je vais m’arrêter là ne vous en faites pas haha. Tout ça pour vous dire que j’ai une relation compliquée avec mon père. Je ne vais pas revenir sur mon enfance, sachez que j’ai eu une belle enfance. Mais, aujourd’hui à 24 ans, mon inconscient pète les plombs.

Quand vous faites une crise d’angoisse c’est d’abord physique. Votre corps prend le dessus et vous avez le sentiment que vous allez mourir. Vous avez le cœur qui bat à 100, vous ne sentez plus vos mains ni vos pieds, vous n’arrivez plus à respirer,… C’est très impressionnant.  Ma première crise (à l’époque je ne savais pas que c’était une crise) a eu lieu en Juillet 2018 alors que je sortais de la salle de sport avec une amie. Je n’en n’ai plus eu jusqu’au mois de Septembre 2019. J’ai fait une crise d’angoisse dans l’avion au retour du Maroc. Je me sentais oppressée et je ne comprenais pas. Je n’y ai pas donné plus d’importance que cela. Les crises ont commencé à devenir récurrentes à partir du mois d’Octobre 2019. Depuis le 09 novembre 2019, je vis avec et j’essaye de les surmonter bien qu’il soit compliqué de les contrôler. Les médecins disent qu’on ne risque rien, que c’est un mauvais moment à passer et qu’il faut accepter d’être stressé à ce moment là. C’est compliqué… Quand la crise est « petite » ça va… Quand je suis chez moi et que je sens que ça monte je fais un peu de méditation. A l’inverse, quand vous êtes dans le tram, dans votre voiture à 130km/h, dans un magasin,… C’est tellement dur de se calmer et de se raisonner.

Au départ, je ne comprenais pas ce qui se passait. Nadir non plus et il l’a mal pris. Je pensais que ça venait de lui. Après plusieurs semaines, Nadir a vraiment fait l’effort de comprendre cet état et lors de ma dernière grosse crise à Bordeaux il a été là. Malheureusement, elle s’est produite dans le tram. Je me sentais oppressée et plus je me sentais prisonnière de ce tram, plus mon cœur battait vite. On a dû sortir… De là, je me suis assise sur un banc avec Nadir et il a essayé de me faire respirer correctement. A ce moment là, ce n’était pas possible. Je sais juste que je ne me sentais pas en sécurité dans la rue, je voulais juste rentrer. Finalement au bout de 10 minutes tout est redevenu normal mais voilà… Depuis mon retour sur Montpellier ça va beaucoup mieux, j’ai eu 2/3 crises mais elles étaient minimes. J’ai réussi à les gérer et à les accepter.

Un travail psychologique pour s’en débarrasser

Bref… J’espère que maintenant vous comprenez pourquoi j’ai dû m’absenter… Je vais être sincère je ne pensais pas que mon père était le déclencheur de tout ceci. Il n’a rien fait de spécial. Comme m’a dit ma psy, c’est juste mon inconscient qui me pousse à agir, à couper quelque chose. Je suis dans une période où je fais le deuil de cette petite fille qui espère que son père lui apportera sécurité, reconnaissance et amour sain. Je dois accepter à 24 ans à avancer sans cela. C’est un travail de fou… Avec mon père on ne se parle plus depuis la fin de l’année 2019… Il y a eu certaines choses compliquées et des mots très durs que j’ai pris en pleine face. Pour moi ça a été le déclic… Même s’il a été dur de faire ce choix, couper le contact avec mon père est pour le moment la meilleure solution. Depuis que je n’ai plus de contact, les crises ont tout de même bien diminuées. J’ai toujours ce travail à faire pour me sentir indépendante et totalement libre. J’utilise le mot « libre » parce que c’est vraiment cela. J’ai toujours fait ce qu’il voulait, son avis a beaucoup d’importance pour moi, j’ai toujours eu cette envie de lui faire plaisir pour qu’il soit fier de moi, jusqu’à quitter Montpellier. Vous voyez jusqu’où va ce pouvoir ! C’est très grave.

Je tenais à vous parler de tout ça parce que je souffre en ce moment, c’est un moment de vie délicat. Sachez que ça arrive à beaucoup de personnes… Certaines ne peuvent plus voyager, certaines ne peuvent plus prendre les transports en commun, certaines ne mangent plus, certaines ne peuvent plus sortir, certaines évitent les soirées entre amis. Ce n’est pas une maladie mais ça peut rendre fou !

Youtubeur Adam Stress Solution qui m’a aidée à aller mieux  > Clique ici pour découvrir sa chaîne Youtube

 

Il faut pouvoir se reprendre en mains. Dieu merci grâce à ma maman j’ai toutes les armes pour me relever. Je suis de nature très très sensible mais j’ai appris avec ma mère à avoir cette rage et cette envie de remonter rapidement la pente. Je ne suis pas du genre à rester au fond de mon lit ! Aujourd’hui je mets toutes les chances de mon côté pour apprendre à me refaire confiance, apprendre à renouer corps et esprit ! Je vois ma psy régulièrement, je bois des infusions qui relaxent le corps (ça marche !!!), j’utilise des huiles essentielles pour m’apaiser, j’ai repris le sport depuis le début du mois et vendredi je commence l’hypnose. Mes nuits sont très agitées en ce moment. Je rêve beaucoup de mon père et mon bruxisme (grincement des dents) a repris. Je n’ai pas la sensation d’avoir un sommeil profond. Mais ça va je suis toujours là et plus forte que jamais je ne lâcherai rien. Déjà je reviens sur le blog et ça signifie énormément pour moi. J’espère que ça ne vous arrivera jamais mais je tenais à vous dire qu’il est important de ne pas garder les choses en vous. Aller voir un psy ou un hypnotiseur n’est pas une honte. Au contraire, c’est une force de parler et d’assumer sa vie de A à Z. La plupart des choses qui resurgiront seront des choses de l’enfance mais il faut en parler, sinon le corps reprendra le dessus un jour ou l’autre. Pensez à vous et protégez vous en tant qu’individu !

Ce week end je vous parlerai de ma première séance d’hypnose et des bienfaits que j’y ai trouvés !
#Love

 

 

Neveo le journal de famille a offrir a Noel

Neveo, la famille avant tout

18 novembre 2019

C’est lundi et je suis sur Lorient depuis hier. Autant dire que je suis la plus heureuse entourée des miens. Rien n’est plus important pour moi. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de vous parler d’une marque et d’un produit que j’ai découvert il y a quelques semaines de cela : Neveo, le journal de famille.

C’est une marque que je ne connaissais pas et j’ai décidé de me lancer dans la première édition d’un journal pour ma maman.

Neveo le journal de famille a offrir a Noel

Loin des yeux, près du cœur

Comme vous le savez je vis à 1000km de mes parents, 400 km de mon frère et à 915km de ma grand-mère… Alors forcément je ne les vois que très rarement. Depuis 5 ans, il est vrai que l’on s’envoie nos photos du moment par mms ou alors j’imprime les photos et je leur offre à l’occasion de Noël. Ce genre d’attention fait toujours plaisir mais le problème c’est que ces photos se retrouvent vite dispersées dans la maison et on ne prend pas le temps de revenir dessus.

Bien que ma décision de partir sur Montpellier était bien réfléchie et décidée, j’ai souvent le manque de ma famille. Quand j’y suis je me dis souvent :

Ils ont loupé ça, puis ça,…

Jamais ils ne pourront vivre ce moment avec moi

Comment leur expliquer tel sentiment alors qu’ils n’étaient pas là physiquement

Le téléphone n’aide pas, les mms n’aident pas et les mots ne suffisent parfois pas. C’est alors que j’ai découvert Neveo.

Neveo, le journal de famille

Neveo va plus loin que l’impression de simples photos. Elle imprime vos souvenirs du mois sur un seul et même support : votre journal de famille. Le principe ? Pouvoir offrir à vos parents et grands-parents tout ce qu’ils ont manqué pendant le mois où vous n’avez pas eu l’occasion de les voir. Personnellement, je viens de créer mon premier journal pour ma mère en y insérant des souvenirs depuis cet été, puisque je ne l’ai pas vue depuis Juillet 2019. Pour Noël, je réaliserai un nouvel album pour ma grand-mère que je ne vois qu’une seule fois par an. Ce sera pour moi l’occasion de lui offrir un cadeau qu’elle pourra garder tout en lui faisant plaisir avec les souvenirs de l’année que nous n’avons pas pu partager ensemble.

Souvenirs de famille pour faire plaisir

Voici les étapes de l’élaboration de votre album :

  1. Télécharge gratuitement l’application Neveo sur ton smartphone
  2. Crée ton profil et celui de la personne a qui tu souhaites envoyer ton journal
  3. Dans le menu, tu peux ajouter des « contributeurs » : autres personnes qui pourront participer à l’élaboration du journal (par exemple tes frères, sœurs, cousins, cousines,…).
  4. Sur la page principale, ajoute les photos que tu souhaites voir apparaître dans le journal du mois en cours. En cliquant sur la photo, tu as la possibilité d’y laisser un commentaire qui apparaîtra dans ton journal.
  5. Une fois toutes photos ajoutées, tu peux choisir l’ordre dans lequel tu veux qu’elles apparaissent. Los de la mise en page, il y a trois photos par page. En restant appuyé sur une photo tu peux la déplacer.
  6. Tu as tout le mois pour venir compléter ton journal depuis l’application. Attention, le dernier jour du mois, ton journal sera envoyé à la mise en page et tu ne pourras plus rien modifier ou ajouter de photos. Le journal ne pourra être envoyé avant la fin du mois en cours.
  7. Une fois la mise en page réalisé par Neveo, tu recevras un mail qui te mentionnera l’expédition du journal vers l’adresse de ton destinataire. Si tu souhaites faire un cadeau comme moi, indique plutôt ton adresse dans le profil de ton destinataire. Tu pourras l’offrir en mains propres le jour de Noël.

J’ai une surprise pour toi, un code promo qui te permettra d’obtenir ton premier journal Neveo gratuit ! C’est pas fantastique ? Teste une première fois et si tu adhères au concept comme moi, passe à un abonnement Neveo pour continuer à donner des nouvelles mensuelles à tes parents et grands parents. Voici mon code promo pour profiter d’un premier album gratuit : MORNINGWOMANBLOG

Souvenirs de famille a offrir avec Neveo

Le retour de ma maman

Ma mère adore les souvenirs et encore plus les photos de famille. Elle même pour mon départ de la maison m’a confectionné un album avec des photos depuis mon enfance. Quand elle a reçu son premier album Neveo elle avait le sourire. Voici la première chose qu’elle ait dite :

Que de beaux souvenirs de famille et quel magnifique cadeau avant Noël.

Je suis ravie que ce journal Neveo lui ait plu. J’espère que celui que je suis en train de réaliser pour ma grand-mère lui fera plaisir à Noël. Je tiens à vous préciser que l’album que je réalise en Novembre pour ma grand-mère arrivera début décembre. Si vous commencez à réaliser votre album gratuit via mon code promo début décembre, celui-ci n’arrivera qu’en Janvier. C’est toujours possible de faire profiter vos proches en Janvier pour la nouvelle année ! Si comme moi vous souhaitez faire plaisir le jour J, ne perdez pas une minute, il vous reste 12 jours pour réaliser votre journal. C’est possible alors foncez !

#Love

 

 

Mood du mois d'octobre

Humeur et coups de cœur d’octobre

22 octobre 2019

Ca faisait un moment que j’avais envie de vous parler de mon humeur et de mes coups de cœur du moment… J’ai patienté quelques jours de plus pour avoir davantage de choses à vous dire haha.

Côté boulot

Ce mois d’octobre n’a pas été de tout repos. J’ai repris le bon rythme de travail et je me sens à nouveau bien ! Comme vous le savez, j’adore la saison automne/hiver, et j’ai le sentiment que ça m’aide aussi à m’organiser. C’est étrange mais je profite davantage de chaque moment de la journée. Nadir travaille énormément en extérieur donc j’essaye réellement d’assurer entre le blog, la maison et moi (quand même, il faut penser à soi). On a trouvé notre bon rythme de croisière ce mois-ci et j’en suis heureuse.

Seul problème, c’est que ma mère me manque énormément… Dans mon article Mood du mois de Juillet, je vous en avais déjà parlé. Je suis bien à Montpellier, mais au bout de 2 ou 3 mois je commence à sentir le manque de ma famille et plus particulièrement de ma maman. Comme vous le savez, avec Nadir nous sommes partis un peu brusquement de chez mes parents cet été… Je n’ai pas eu un seul moment seule à seule avec ma mère cet été… J’ai vraiment l’impression de ne pas en avoir profité… Pour moi, c’est comme si je l’avais vue pour la dernière fois en Mai quand j’y suis allée quelques jours.

Ca commence à devenir long pour moi et ce mois-ci j’ai vraiment eu des moments compliqués. Ca peut arriver à n’importe quel moment de la journée. En fait, au départ tout va bien et puis il y a un élément extérieur qui va me mettre en colère et là je vais craquer… Je perds de plus en plus patience face aux petites choses de la vie et surtout je suis souvent désagréable avec Nadir. Sur le moment, j’en ai conscience, mais je ne peux pas m’en empêcher… Je me demande sincèrement comment je vais faire pour tenir jusqu’à Noël. Mon frère Paul va remonter en Bretagne mi Novembre car il travaillera à Noël… Il ne sera pas parmi nous. Il va peut-être passer me récupérer sur Montpellier si jamais ça ne va toujours pas. Pour ne rien vous cacher, je pense que ce sera le cas haha. Nadir part deux semaines en Allemagne sur cette période et je déteste être seule sans lui à la maison. S’il y a bien quelque chose qui m’effraye dans ce monde, c’est la solitude.

Humeur et coup de coeur deco, food, cinema, netflix du mois d'octobre

Côté love

A part ça, côté amour tout va bien. C’est fou mais depuis que je travaille pour moi et que je ne suis plus stressée par l’extérieur, Nadir et moi n’avons jamais été aussi proches. Je me sens plus sereine et plus forte que jamais. Je ne ressens plus le stress du travail comme avant et je suis convaincue que ça joue dans les relations de couple. Il arrive que Nadir rentre du travail stressé mais ça ne part plus en conflit comme auparavant, tout simplement parce qu’en face il a une personne calme et apaisée. Je peux vous dire que ça nous change la vie et que nous pensons fortement à nos projets de vie à venir.

Côté écran

En parlant de projets, le mien pendant l’automne/hiver c’est de ne manquer sous aucun prétexte les téléfilms de Noël qui arrivent sur TF1 à partir du 04 novembre haha. En attendant, j’ai regardé pas mal de films et séries Netflix. Je trouve que Netflix fait de bons films et séries… C’est dommage de passer à côté de certains.

Parmi mes derniers coups de cœur, on retrouve la mini série « Captive ». Elle représente uniquement 7 ou 8 épisodes, néanmoins, on accroche directement à l’histoire. J’ai eu ma période où je me lassais assez rapidement des séries, mais je me suis accrochée à celle-ci. Elle retrace l’histoire d’une jeune femme qui a été accusée de meurtre. Son psychiatre va tenter de savoir si elle a été condamnée à tort ou non.

Mon film coup de cœur Netflix (bien que je l’ai vu il y a déjà plusieurs mois), c’est « The Room ». Ici, c’est l’histoire d’une jeune femme qui a été enlevée par un homme 5 ans plus tôt. Il la garde prisonnière d’une pièce où elle vit avec son fils de 5 ans. C’est un film qui prend aux tripes… J’avais le cœur qui battait à 100 à l’heure et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. C’est une perle rare ce film.

Côté déco

Côté déco, au mois de novembre je vais me motiver à redécorer intégralement l’entrée de notre chez nous. Les tendances du bois et de l’osier ne me laisse pas indifférente… J’ai d’ores et déjà fait un peu de repérage. Mon souhait serait de trouver un siège en bois ou en osier pour mettre nos chaussures, des paniers et/ou des caisses pour ranger nos chaussures et des planches en bois de palette ou flotté pour mettre une déco en hauteur. On va essayer de dénicher tout cela et j’espère pouvoir vous faire un article déco sur le sujet le mois prochain !!!

Mood du mois d'octobre

Côté food

J’ai failli terminer mon article sur cette info déco et puis je me suis dit :

Tu ne peux pas terminer là-dessus ! Fais leur plaisir !

Avant de vous laisser, je vais vous donner ma nouvelle recette pour des mousses au chocolat maison. Je l’ai réalisée deux fois et Nadir en demande toujours plus haha ! Voici les ingrédients nécessaires pour réaliser 4 mousses au chocolat !

  •  1 tablette de chocolat noir (100grs) pour dessert
  •  3 œufs
  •  1 sachet de sucre vanillé

Etape 1 : Séparer le blanc des jaunes

Etape 2 : Faire fondre le chocolat au bain marie

Etape 3 : Hors du feu, incorporer les jaunes d’œufs au chocolat. Ajouter le sachet vanillé et mélanger.

Etape 4 : Monter fermement les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation à l’aide d’une spatule.

Etape 5 : Verser la préparation dans des petits ramequins et laisser reposer 2h minimum au réfrigérateur.

Miam ! Just delicious !

Mousse au chocolat maison en automne

#Love

 

 

What's up in September

What’s up in September ?

15 septembre 2019

Après quelques semaines, je reviens avec un article mood spécial rentrée ! En ce mois de Septembre, et donc de nouvelle année scolaire et civile qui commence, j’ai décidé de vous parler de mes projets et de mon ressenti sur l’année passée et l’année à venir.

Je tenais à vous remercier pour votre soutien. Mon blog a été et est toujours un projet qui me tient à cœur, et qui fait désormais parti de mon quotidien. Depuis un an, je travaille dur pour concrétiser ce projet et travailler dessus comme je l’entends. Cette année professionnelle n’a pas été que joie comme vous le savez. J’en ai vraiment bavé… Depuis Mars 2018, je n’ai pas eu un seul moment de répits (jusqu’à mes vacances de cette année). J’ai commencé mon stage de fin d’année et j’ai enchainé avec un poste chargée de communication. C’est à partir de ce moment là que les remises en question et les larmes ont commencées à faire surface ! Je ne reviendrais pas en détails sur ces épisodes de ma vie encore une fois, mais je me rends compte en ce début d’année qu’ils n’ont pas été inutiles. Ils m’ont donné la force et confiance en moi. Les expériences négatives et difficiles sont parfois nécessaires pour ne plus avoir peur et se lancer !

La peur fait quand même partie de moi au quotidien. Je suis heureuse de ma nouvelle routine. Je pense souvent à l’avenir. Avec Nadir, nous souhaitons avoir une famille (comme tout le monde haha) et je me demande comment on va faire.  Je suis heureuse en faisant ce que j’aime mais actuellement on fait très attention à notre budget quotidien. Je me demande souvent combien de temps on tiendra ainsi… Et d’un autre côté, je ne me vois pas un jour retourner travailler pour quelqu’un après ce que j’ai vécu. J’ai tellement eu du mal à me sortir de cette « merde » que je ne m’imagine pas recommencer. En tous les cas, je n’en n’ai plus la force aujourd’hui. Je veux profiter des vraies choses de la vie, des choses simples qui me rendent heureuse.

Mood Septembre

Pour ce qui est de la rentrée, je ne l’ai pas vécu en même temps que la plupart de la population. Comme vous le savez, Nadir et moi sommes partis au Maroc quelques jours avant son lancement. Sans regrets !!! Cela faisait 2 ans que nous n’avions pas pris de vraies vacances. Nous le méritions et c’est nécessaire de partir quand vous commencez à péter les plombs haha. Ces vacances nous ont fait comprendre que le plus important reste la famille : nos parents, nos frères et sœurs et la famille que nous sommes tous les deux. Cette année 2019 n’aura pas été facile pour notre couple. Nous avons dû surmonter des obstacles et des bêtises parfois. Nous avons beaucoup discuté tous les deux et avons décidé de penser avant tout à nous, au lieu de penser toujours aux autres en premier. Nous avons toujours fait passer les autres avant nous. Première résolution de cette nouvelle année civile : prendre soin de notre famille à nous.

En parlant de famille, on va bientôt entrer dans ma saison préférée : automne/hiver. Le mois de Septembre marque ce passage de l’année ! On commence à acheter de nouveaux pulls, de nouveaux pantalons et sacs à main pour cette saison qui symbolise la famille. Il me tarde déjà de faire quelques boutiques avec ma maman, d’aller me balader en ville avec Nadir le soir, de regarder les téléfilms d’hiver, de boire des chocolats chauds sous mon plaid,…

#Love

 

 

Bonnes vacances

Family 5

26 juillet 2019

Je gardais mon article mood du mois en réserve haha. Je savais que j’aurais beaucoup de choses à vous dire en cette fin du mois de Juillet. C’est dans quelques minutes seulement que je vais prendre la route vers Lorient en Bretagne. Il est temps pour moi d’aller me reposer et me ressourcer auprès de ma famille. Vous ne le savez pas mais ces dernières semaines ont été compliquées pour moi… J’ai lancé mon blog sans eux à mes côtés et il me tarde de pouvoir leur en parler en face. De plus, je suis rapidement « en manque » de ma famille…

1.     Je les quitte et je pleure pendant une heure dans la voiture

2.     Je rentre sur Montpellier et je me sens motivée à nouveau

3.     Les semaines passent et au bout de 3 mois ils me manquent affreusement

4.     Je compte les jours qui séparent mon départ vers Lorient

Depart pour les vacances en Bretagne

Comme vous le savez, je suis rentrée 4 jours en mai, mais ce fut très bref. Je suis surtout rentrée pour pouvoir finaliser mon blog. C’est vers le 30 juin que j’ai commencé à ressentir un manque et un vide en moi. C’est particulier je le sais, mais je ne me sens plus moi-même à 100% ces derniers jours. Dans ces moments là, mon tatouage « Family 5 » me réconforte.

Mon tatouage Family 5

Je me souviendrais toujours du jour où je l’ai fait… Je n’en n’avais parlé à personne… Je suis allée le faire chez Tamata Tattoo Montpellier avec une amie. J’ai demandé au tatoueur de me le faire au niveau du cœur. J’étais dans un moment comme celui-ci vous voyez. Ma famille me manquait, je ressentais un vide… Brej j’ai pensé à « Family 5 » assez rapidement. Je me suis souvenue de toutes les épreuves que l’on avait vécues ensemble : le cancer de ma maman, la rebellion de mon frère Paul, mon avortement,… Ce tatouage prenait donc tout son sens. Après l’avoir fait je me sentais mieux. C’est inexplicable mais il était fait pour moi. Les gens autour de moi ne faisaient que me dire :

C’est un vrai ? Parce que tu vas regretter de l’avoir fait un jour.

Comment je pourrais regretter d’avoir inscrit « Family 5 » sur mon cœur ? La famille ne vous abandonne jamais malgré les querelles, les disputes, les erreurs. Pire que si j’avais écrit le nom de mon chat sur mon cœur mdr. Ca fait aujourd’hui bientôt 4 ans que j’ai mon tatouage et toujours aucun regret, je vous remercie !

En bref, tous ces mots pour vous faire comprendre à quel point ma famille compte dans ma vie, dans mes choix, dans mon chemin de femme. Je vis sur Montpellier pour être avec Nadir et construire notre vie mais ils sont avec moi chaque jour que Dieu fait.

Depart pour des vacances en famille

Il me tarde d’arriver sur Lorient en fin de journée pour les embrasser et les serrer dans mes bras ; pour faire les boutiques avec ma maman ; pour papoter entre filles ; pour exposer mes rêves de femme à mon papa ; pour rire en terrasse avec mon frère ; pour voir Marius et Bouba se chamayer ;…  Je vous partagerai bien évidemment toute ma routine bretonne sur les réseaux sociaux et via mon prochain vlog.

La famille c’est l’objectif d’une vie. C’est grâce à elle que l’on se réalise. Ne l’oubliez pas.
#Love

 

 

 

etre un couple mixte en 2019

Etre un couple mixte au 21ème siècle

20 juin 2019

Ca y est il est enfin là. Je parle bel et bien de cet article où je vous parle de celui dont on ne doit pas prononcer le nom en 2019. Non, rassurez-vous il ne s’agit pas de Vol de Mort, mais du couple mixte. Eh oui, en 2019 il existe toujours des actes de discrimination envers les femmes au travail (clique ici pour lire l’article) et il existe toujours des préjugés vis à vis des couples mixtes.

La première chose qui me vient en tête c’est qu’est-ce qui dérange ? Pourquoi les gens se permettent de juger une relation ? Aujourd’hui, je vous parle des couples mixtes puisque je le vis au quotidien avec Nadir, mais ça marche avec toutes les catégories de couples (homosexuels, libertins,…). J’ai parfois le sentiment que les gens sont restés en 1623 haha.

Marre des préjugés culturels

J’en ai marre ! Avec Nadir, ça fera 4 ans que nous sommes ensemble en fin d’année et je vous assure qu’on en a vu de toutes les couleurs. Pour remettre les choses dans leur contexte, cela faisait deux ans que j’étais célibataire quand un jour mon moniteur d’auto école me propose de prendre un verre. Je m’y rends et la révélation : il me plaît. On se met en couple naturellement. Je n’en n’ai pas parlé à mes parents avant de savoir si c’était sérieux ou non. Je savais qu’à partir du moment où je leur dirais que je suis avec un musulman, ils auraient peur.

Le jour où mon entourage a su que j’étais avec Nadir, ça a été le drame. Normalement, on est heureux pour toi, on te souhaite tout le bonheur du monde, on t’encourage à te dévoiler davantage à l’autre. Ce n’était pas mon cas. A vrai dire, tous les membres de ma famille et tous mes amis (mis à part mes frères et ma marraine) m’ont mis en garde. Attention, je ne viens pas faire leur jugement à mon tour. C’est juste que cette situation m’a fait du mal, a fait du mal à Nadir, pour rien finalement. Je ne dis pas non plus que c’est la faute de ma famille et de mes amis, au contraire ils ont voulu être bienveillants avec moi, mais quand on est amoureux on ne comprend pas ces réactions.

 

Il t’a demandé de te convertir ou pas encore ?

Tu fais le ramadan ?

Tu dois te couvrir les fesses ?

Tu as le droit de t’habiller comme tu veux ?

Y a toujours du jambon dans ton frigo ?

Il t’interdit de boire de l’alcool ?

Il fait la prière devant toi ?

Vos enfants auront des prénoms français ?

A votre mariage y aura t-il de l’alcool ?

 

STOOOOOOOOOOOOOOOOOP !

Voilà le type de phrase auxquelles vous devez avoir une réponse face à votre entourage. Quand j’écris ces questions je souris, mais pendant des mois et des mois j’en ai pleuré… C’était un combat de chaque jour. Mon papa a eu beaucoup de mal à laisser Nadir rentrer dans ma vie et dans notre vie de famille. Je ne rentrerai pas dans les détails parce que je ne veux pas que vous ayez une mauvaise image de mon père, mais on a dû se débrouiller comme on pouvait quand je rentrais sur Lorient. Je vous laisse imaginer l’organisation… !

Au fond, ces mots et ces disputes ont renforcé notre couple. Après 4 ans de relation, il reste toujours des séquelles. Pour nous, le mariage est un problème. On a envie de se marier mais chacun a ses freins : Nadir me dit qu’il est prêt à se marier avec moi mais qu’il a peur de la réaction de sa famille s’il y a de l’alcool au mariage. Moi, j’ai envie de me marier aussi, mais je crains la réaction de mes proches s’il n’y a pas d’alcool. Voilà où on en est. C’est très grave et très triste. Peut-être que je ne me marierais jamais à cause du jugement et de la réaction des gens.

Mon souhait le plus cher serait que l’on pense à Nadir et Emilie comme deux personnes qui s’aiment. Et non à Nadir et Emilie comme deux personnes aux cultures différentes.

Quotidien d'un couple couple mixte

Anecdotes de couple mixte

1.     Au Maroc

Lors de notre roadtrip en 2017, j’étais heureuse de partir au Maroc avec Nadir. Je me souviens avoir pensé :

ça y est Emilie, adieu la France, adieu les préjugés, au Maroc tu seras juste avec ton homme !

Mais c’était sans compter sur les marocains. Il faut que vous sachiez que c’était limite pire là-bas haha. Déjà dans la rue, quand je marchais avec Nadir main dans la main on me dévisageait. Les gens devaient se dire « qu’est-ce que cette diablesse fait avec l’un des nôtres ? ». Au bout d’un mois, c’était désagréable. J’en parlais tous les jours à Nadir et il me répondait :

C’est parce que tu es trop belle pour être avec moi

Bref, Nadir évitait de me dire la vérité… Je sais très bien que la vérité c’est que notre couple gêne.

2.     A l’hôtel

Il y a un an et demi environ, Nadir avait réservé une chambre d’hôtel non loin de Montpellier. C’était l’occasion pour nous de nous retrouver et de passer un moment unique. Tout se passe bien, on arrive à l’hôtel, on demande les clés de la chambre et une fois dans la chambre, l’hôte demande à parler à Nadir. Je me pose des questions mais sans trop faire attention non plus. Nadir revient dans la chambre et je lui dis que je trouve ceci étrange. Il me dit que l’hôte voulait savoir si nous étions mariés. Vous n’avez pas compris ? Il demande à Nadir si nous sommes mariés, car un musulman ne peut pas dormir avec une femme s’il n’est pas marié avec cette dernière. Je comprends et je respecte la culture, mais par cette action j’avais le sentiment de commettre un crime.

3.     En famille

Un jour nous étions sur Lorient, ma mère faisait les courses et elle me dit qu’elle ne sait pas que prendre comme viande pour Nadir. Je lui réponds qu’il faut juste prendre de la viande halal et que pour nous ça ne change rien. Quelques minutes plus tard, elle trouve. Ce n’était pas si compliqué que ça… A l’heure du déjeuner, Nadir et moi rentrons à la maison. C’est le drame… Maman n’avait pas du tout acheté de la viande halal mais un plat à base de kebab. En conclusion, ma mère s’est dit que le kebab était une valeur nutritionnelle sûre pour Nadir. Cet épisode nous aura au moins fait mourir de rire.

Je ne sais pas si vous êtes en couple et si votre couple est mixte, mais cela m’intéresserait de savoir comment vous vivez votre histoire en France ou ailleurs ?
#love

 

 

 

Cinéma Gaumont Multiplexe Montpellier - Nous finirons ensemble

Mon coup de cœur cinéma français 2019

15 juin 2019

Le cinéma français ce n’est plus vraiment ce que c’était… On se souvient de ces comédies et grands films qui nous ont fait rire, pleurer ou qui nous ont marqué à un moment de notre vie. Tout de suite, je pense à Louis De Funès qui m’a accompagné tout au long de mon adolescence avec la série des Gendarmes à Saint Tropez. Je suis de plus en plus déçue par le cinéma français, mais il arrive qu’un film me touche particulièrement et c’est le cas aujourd’hui. Si vous avez vu la vidéo de mes 4 jours passés sur Lorient en Mai dernier vous savez sans doute de quel film je vais vous parler aujourd’hui. Il s’agit de la dernière réalisation de Guillaume Canet « Nous finirons ensemble ».

La claque cinématographique de l’année

Pour tout vous dire, j’avais l’appréhension d’aller voir ce film. Quelques jours avant, je regardais pour la énième fois « Les p’tits mouchoirs » et ce film m’a tellement touché que je ne voulais pas être déçue par une suite. Bon, Guillaume Canet affirme que ce n’est pas vraiment une suite, mais les personnages sont les mêmes et le fil de l’histoire reste le même. Voilà pourquoi j’avais peur d’être déçue par ce second volet.

Coup de coeur cinéma 2019

Mais quelle surprise à l’écran ! Je dois vous avouer qu’au début du film je me suis demandée pourquoi j’étais là. Gros silence, François Cluzet à l’écran en train de bouger dans tous les sens et sous tension. Dès les premières minutes, on ne comprend pas l’atmosphère et l’histoire. Et puis, les minutes défilent, les personnages arrivent peu à peu à l’écran et on les retrouve. La plupart ont évolué, mais leur personnalité, leur caractère et la raison pour laquelle on s’est attaché à eux, refont vite surface.

Je vous parle de « claque cinématographique » car ces personnages mettent en lumière de nouvelles vérités sur qui nous sommes en amour et même en amitié. Ils nous montrent quels peuvent être nos pires secrets, nos pires souffrances, nos pires démons. On se retrouve forcément dans l’une de ces personnes. Ce qui est fort de la part de Guillaume Canet, c’est qu’il est parvenu à faire évoluer ses personnages sans les changer, mais le spectateur évolue avec le personnage dans lequel il se reconnaît. Ce film prend littéralement aux tripes.

Du rire aux larmes pendant 2heures15minutes

Je crois n’avoir jamais autant ri et pleuré en même temps devant un film (sauf devant les p’tits mouchoirs haha). On tombe sous le charme de chacun des personnages et on rit puisque l’on se reconnaît dans leurs angoisses, leur bêtise, leur naïveté, leur maladresse,.. Forcément, il y a des passages du film où le sérieux prend le dessus et où on partage leurs émotions. C’est tout cela qui fait que vous allez rire et pleurer face à cette pépite signée Guillaume Canet. Je vous conseille d’aller voir ce film au cinéma… Ca faisait longtemps que je n’avais pas entendu une salle de spectateurs rire aussi fort ensemble. Pour ne rien vous cacher, je suis retournée le voir sur Montpellier et j’ai autant adoré !

 

La bande annonce par ici !

#love