25 ans de vie

25 ans en confinement

Hello tout le monde, je reviens avec un article mood en cette fin Mars. C’est fou comme ça passe trop vite le temps… (le confinement c’est plus long par contre haha).

J’avais prévu de rédiger cet article Mood depuis un moment, ce que je n’avais pas prévu en revanche c’est de vous parler du Coronavirus. Mais, comme vous le savez, je viens d’avoir 25 ans et je les ai passés sous la couette à vaincre ce virus. Aujourd’hui je suis en fin de « maladie » selon moi ; mes symptômes disparaissent petit à petit… Ca m’a quand même fait prendre conscience que la vie ne tient qu’à un fil. J’ai tellement de gens de mon entourage qui sont malades ou qui ont de la famille à l’hôpital… A chaque fois, ça me fait un pic au cœur. J’ai mal pour ces gens et je me prépare psychologiquement à ce que quelqu’un de ma famille l’aie. Nadir et moi avons été touchés mais nous sommes jeunes (32 ans et 25 ans). Je pense surtout aux personnes qui ont 45ans, 54 ans, 60 ans et plus…

Je ne vais pas parler de ceci dans tout mon article, je réalise juste que chaque vie compte, chaque vie est importante et mérite d’être vécue à fond. Personnellement, avec mes crises d’angoisses récentes, j’ai beaucoup pensé à la mort et j’ai essayé d’accepter la mort. Dans notre quotidien, 90% des gens ne pensent jamais à la mort, on ne va pas se mentir. Ca faisait 5 mois que j’y pensais tous les jours… J’avais réussi à prendre conscience de cela et de l’angoisse qu’elle représente, bien qu’elle fasse partie de la vie. Avec ce qui se passe en ce moment, tout le monde en prend peu à peu conscience… C’est terrible ce qui se passe dans le monde et dans notre pays… Je vais m’arrêter là pour ce sujet mais sachez que j’en parlerai plus en détails dans ma vidéo « Chit Chat Fruits » de samedi sur ma chaîne Youtube.

25 ans, un début ou une fin ?

C’est bizarre mais quand on me dit 25 ans, je ressens 2 choses. La première c’est que j’ai déjà vécu beaucoup de choses… On me dit souvent :

Que tu es jeune. Tu as la vie devant toi ! Quelle chance !

En soi, je sais que je suis jeune. Mais quand je regarde derrière moi, j’ai le sentiment d’avoir fait beaucoup de choses : voyages, moments familiaux, amours, projets, travail, grandir, apprentissage,… Après je verrai bien dans 25 ans quand j’aurais 50 ans et je vous en dirai plus. Peut-être que ce n’est qu’un sentiment et qu’en fait je n’ai rien vécu du tout…

La seconde chose c’est que j’ai un sentiment paradoxal qui me fait sentir que je ne suis qu’au début d’une vie extraordinaire. Je suis tout à fait consciente de la chance que j’ai d’être en vie et de pouvoir être libre de mes choix. Je n’ai pas encore d’enfants, je ne me suis pas mariée, je n’ai pas visité tous les continents,… C’est cela qui me fait dire que je ne suis qu’au début… La finalité de la vie c’est de grandir, d’apprendre, de devenir fort ! (enfin selon moi…).

Prendre du recul sur soi

25 ans ce n’est pas non plus un gros changement. C’est seulement un âge où on commence à prendre du recul sur sa vie et sur ce que l’on veut. Je suis fière de la personne et surtout de la femme que je suis devenue. Je ne sais pas ce que le destin a prévu pour moi mais je ne regrette rien de mon passé. C’est ce passé qui a fait de moi ce que je suis devenue aujourd’hui donc je le remercie. On apprend de nos erreurs, de notre famille,…

Je voudrais revenir encore une fois sur ce que j’ai essayé de faire pendant 24 ans : plaire à mon père. Vouloir plaire à quelqu’un c’est une chose, mais quand tu cherches une reconnaissance pendant 24 ans, c’est très long. J’avais du mal à accepter tout ceci ces derniers temps et avec ce confinement qui vient de se rajouter j’angoisse différemment. Avant j’avais du mal à extérioriser mes émotions vis-à-vis de mon père… J’angoissais quand j’étais seule. Maintenant que je me sens « enfermée », j’angoisse de ne plus revoir mes frères et ma mère. La famille reste essentielle à mes yeux et j’ai peur de tout cela oui… Vous devez vous dire :

Avec tout ce qui se passe t’as pas envie de faire la paix avec ton père non ? Y a pire quoi !

Je ne fais pas la guerre à mon père, ça va plus loin. Je me protège, j’essaye d’avoir une vie saine. Au fond de moi je ne lui en veux même pas, c’est juste que c’est une personne toxique. En ce moment avoir ma mère et mes frères au téléphone, ça me suffit amplement… On verra plus tard pour ceci mais après 3 mois sans nouvelles et sans contact avec lui, il ne me manque absolument pas et ma vie va bien mieux même si je mets du temps à remonter la pente.

Mes projets à venir

Concernant mes projets de vie maintenant, j’en ai beaucoup…

  • Réussir à faire mon brunch anniversaire haha
  • Passer des moments avec mes frères
  • Voyager
  • Aller en montagne
  • Avoir un enfant j’espère !!!
  • Développer Morning Woman
  • Travailler avec des entreprises indépendantes (en communication)
  • Prendre soin de moi (corps et esprit)
  • Me débarrasser du Coronavirus mdr (je vous rassure je vais mieux que ce week end juste plus de goût et plus d’odorat depuis Lundi)

 

#Love

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *